Édito

Plongée en terre de séduction ou rites de séduction 3.0

Pour le mois de mai, on fait une plongée en terre de séduction. Pour se faire, on vous concocte quelques témoignages, anecdotes et citations, toujours de bon goût évidemment.

En effet, il a été décidé en réunion, d’un étrange commun accord et sorti de je ne sais où, que nous allions conquérir de plein fouet le sujet des rites de séduction 3.0.

Et oui, alors que le printemps est déjà bien entamé et lorsque l’été songe à se pointer, de nombreux magazines affichent glorieusement en guise de gros titres “Maigrissez avant l’été !”, “Cet été, quel bikini vais-je bien pouvoir porter ?”, “Numéro spécial : Comment séduire sur la plage ?”, “SEXO : la fellation dans le sable, est-ce vraiment une bonne idée ?”.

Évidemment, on ne mange pas de ce pain là, d’autant plus que depuis l’apparition du soleil, on squatte nos balcons en sirotant des bières. Le dictât du régime est chez nous, largement dépassé. En réalité, on imaginait plutôt un truc sauvage, et à la fois intelligent, exhaustif, quoique drôle, et par là même, décalé. Repérer les filons de la séduction, de la petite fille qui montre sa cachette secrète au petit voisin, au paon et sa roue si célèbre, enfin un truc qui aurait de la gueule quoi. Pas se limiter à afficher la photo d’un jeune éphèbe sans poil sensé savoir comment charmer les dames.

De fil en aiguille, je me suis vu refiler le bébé. Autrement dit, celle qui est le moins à même de parler de séduction doit maintenant vous vendre du rêve, vous interpeller, vous prendre par la main, la bouche-en-coeur.

Du coup, c’est avec beaucoup de déférence que j’ai proposé à une amie de faire un quatre mains avec moi – je parle de l’écriture de l’article – et de m’aider à dépatouiller le sujet.

J”ai d’abord utilisé la méthode habituelle : ouverture du dico, définition, synonyme, étymologie. Selon le Larousse :  “action de séduire, de charmer.” “Séduire : enchanter, tenter quelqu’un, lui plaire”. Jusque là, tout va bien, mais les synonymes interpellent : captiver, enjôler, envoûter, ok, abuser, débaucher, déshonorer, heu … ça devient violent et proche de l’hypnose leur truc.

Étymologie ? Du latin Seducere : éloigner du droit chemin. Tout s’explique. Clairement, avec le temps, le terme a pris un autre sens. Clairement encore, dans les exemples utilisés, et jusque dans la définition originale et par les synonymes, le traitement n’est pas le même selon si c’est à un homme ou à une femme que l’on applique l’adjectif. Clairement enfin, si tu es un séducteur, tu es un Dom Juan, un charmeur, séduire, ou faire acte de séduction, est un truc naturel, pas toujours conscientisé. Si tu es une séductrice, t’es une lolita, une allumeuse, une sorcière qui veut envoûter, fasciner, enjôler, pour obtenir quelque chose, mais surtout, qui donne rarement en retour.

Après cette réflexion, on s’est regardée, avec un air très intelligent, celui des gens qui ont compris un truc grand.

Pour désamorcer cet éclair de génie et continuer notre recherche, un tour de table était inévitable. “Et toi, ça t’inspire quoi la séduction ?”

Là je nous censure, il faudrait recontextualiser. Les packs de bières, les antécédents, l’humour potache, bref, on est allé un peu trop loin, de la technique de drague du castor par assomage (après vérification, ni le mot, ni la technique n’existent en réalité) au cassage de jambe. Mais ça nous a permis de comprendre plusieurs choses. D’abord, la séduction s’exprime dans différents domaines et de différentes façons – amoureuses, sexuelles, professionnelles, politiques – ensuite, elle est d’une manière ou d’une autre liée à la question d’image, celle que l’on véhicule, celle que l’on cherche à véhiculer. Et, bien sûr, la séduction implique souvent un but, des attentes, que ce soit une ruade sexuelle ou simplement de voir un dossier administratif traité rapidement.

Il y a aussi différents facteurs qui entrent en compte selon les situations, comme par exemple la séduction maladroite, quoique parfois sympathique, tel un tirage de cheveux bien senti dans la cour de récréation, ou bien plus sobrement et malheureusement régulier, l’ivresse du vendredi soir, parce que pour certains, c’est comme pour les boîtes de chocolats, la séduction, c’est mieux quand il y a de l’alcool dedans.

Enfin, on a cogité que la séduction ça peut être genre classe, digne, petit clin d’œil et hop. Enfin la encore, ça dépend des circonstances. Pour Alice, c’est moins élégant : par exemple, renverser sa bière sur quelqu’un histoire d’engager la conversation.

“Désolée je suis saoule, tout ce que je dis ne pourra pas être retenu contre moi. Tu te fais belle pour aller en soirée, et puis, trois heures plus tard, tu crois que t’es encore séduisante, au summum de ta forme, alors qu’en fait t’as le maquillage qui coule. Tu peux toujours tenter la technique : j’ai perdu mes clés je sais pas où dormir, t’as pas un clic-clac ? Clic-Clac.”

Pour d’autres, le sujet amène quelques tensions qui peuvent rendre cynique :

“Au fond, la séduction, tu l’appelles comme tu veux, tu mets les formes, le romantisme, t’auras beau l’envelopper dans du papier rose et de la guimauve, le but reste le même : que la meuf saigne du cul” – ou que le mec se fasse arracher les poils de torse avec les dents.

Ici, en réalité, c’est la question d’image et de superficialité qui dérange. Mais ça n’a rien d’étonnant puisque l’auteur de cette poétique réflexion ne serait même pas du genre à tenter un sourire forcé pour charmer l’hôtesse d’accueil de pôle emploi, c’est dire si le mec a de l’éthique.

Bref, tout ça ne nous a pas vraiment amené à vous dire ce qu’est la séduction, même si dans le fond, nous n’en avions pas vraiment la prétention.

En tous les cas, vous pouvez toujours vous inspirer de ce qui se passe du côté du règne animal, mais faites gaffe, ça ne termine pas toujours bien :

Charline – en collaboration étroite avec Alice –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s